Musiques à la Chapelle Royale des Hasbourg à Madrid - Tomas Luis de Victoria

Chœur Dordogne en Sinfonia & Ensemble Sagittarius
Michel Laplénie, direction

Coproduction Sinfonia en Périgord

CONCERT
Lundi 22 août 2016, 21h
Église de Razac-sur-l'Isle

Chœur Dordogne en Sinfonia, Ensemble Sagittarius

Une ouverture de toute beauté avec l’ensemble Sagittarius et le Chœur Dordogne en Sinfonia. Nous voici plongés dans le Siclo d’Oro espagnol, au cœur de la cour des Habsbourg, de Charles Quint et Philippe II. Le rayonnement politique et artistique du royaume espagnol est à son apogée, tout comme l’art de Tomas de Victoria, sans doute un des plus grand polyphoniste du 17e siècle européen. Un programme lumineux qui se terminera avec l’éclat du Magnificat de cet illustre compositeur.

Tomas Luis de Victoria est le septième enfant d’une famille de onze frères et sœurs. C’est en Espagne, à Avila, qu’il débute ses études musicales comme chantre de la cathédrale en 1558. Il y reste jusqu’à l’âge de dix-huit ans puis, l’année suivante, entre au Collège germanique, dirigé par les jésuites à Rome. Il y fait la rencontre décisive de Palestrina dont il reçoit l’enseignement. L’influence du grand compositeur est dès lors particulièrement marquée dans les premières œuvres du jeune Victoria.
Installé à Rome pendant plus de 20 ans, il sera successivement maître de chapelle et organiste à Santa Maria di Montserrato, puis maître de musique au Séminaire romain, avant de succéder à Palestrina dans la charge de maître de chapelle.
Il retourne à Madrid en 1586 où il est nommé chapelain et maître de chœur du Couvent royal des Clarisses Déchaussées. Il fait le voyage à Rome pour les funérailles de Palestrina en 1594 avant de revenir définitivement en Espagne
Les œuvres interprétées dans le concert sont issues de cette dernière période de la vie de Victoria, et notamment son Officium defunctorum à six voix, sans doute son plus grand chef d’œuvre écrit pour la messe des funérailles de l’impératrice Marie. Victoria meurt à Madrid le 27 août 1611. Il est encore considéré aujourd’hui comme le plus grand polyphoniste de la Renaissance espagnole.

Programme

Tomas Luis de Victoria
Salve Regina à 8 voix
Magnificat à 8
Officium Defunctorum (1605)

 

Chœur Dordogne en Sinfonia / Ensemble Sagittarius

Tarifs     25€ / 21€ / 8€      • Information sur les tarifs et les abonnements

Réservation     • Billetterie en ligne     • Autres modes de réservation