festival de musique classique en Dordogne

Bella Donna
Par l’ensemble ApotropaïK


Nouvelles Musiques du Moyen-Age


Le 22-08-2021 à 11:00
à Abbaye de Ligueux

Tarifs de 10 à 30 euros


Réserver



Réunis autour de la musique médiévale, les musiciens de l’ensemble ApotropaïK donnent à toute oreille curieuse l’opportunité de s’imprégner des répertoires les plus anciens du XIIe à la fin du XVe siècle. De ces racines musicales européennes, ApotropaïK cherche à révéler la puissance d’évocation, l’idée de voyage imaginaire, et invite l’auditeur aux frontières de la transe. Tous quatre formés au CNSMD de Lyon, les musiciens d’ApotropaïK associent des compétences spécialisées qu’ils mettent à profit en réalisant leurs propres transcriptions et arrangements. Les timbres de chaque instrument sont mis à l’honneur dans un dialogue subtil entre contraste et unité. Par là même, ApotropaïK se caractérise par une recherche esthétique tant dans la finesse et la qualité du son, que dans la quête de l’émotion. Une émotion pure, communicative, intemporelle. L’ensemble ApotropaïK a été invité à trois reprises à la saison de concerts-rencontres du Centre de musique médiévale de Paris au musée de Cluny (Musée national du Moyen Age). Il est également amené à se produire dans divers festivals de renom en France et en Europe comme Mars en Baroque (Marseille), le MAfestival (Bruges), le Gröpelinger Barock Festival (Bremen), le Festival de Sablé (Sablé-sur-Sarthe), à la saison musicale des Chartreux (Lyon) et à l’Heure Musique du Jeudi (Nantes). Il était en résidence à  la Cité de la Voix (Vézelay) en juillet 2019. En novembre 2017, l’ensemble ApotropaïK remporte le 1er prix lors du 2e Concours International des Journées de musiques anciennes de Vanves. Elus « Jeunes Talents Sinfonia » en 2019, nous avons eu le plaisir de les retrouver lors d’une résidence de création à Périgueux du 29 octobre au 1er novembre 2020 autour du thème de la Bella Donna.


Programme :

La Bella Donna, femme idéalisée et convoitée, est louée dans la tradition de l’amour courtois. Elle est aussi la fleur sublime, vénéneuse et mortelle. Fruit engageant, à la saveur douceâtre mais au violent poison, la belladone est bien connue des sorcières pour la préparation de leurs onguents aux propriétés hallucinogènes. Quelle métaphore plus appropriée pour illustrer l’ambiguïté de la figure féminine dans l’imaginaire médiéval ? Tempérance, Charme, Tourment : en un triptyque musical, ce programme s’ouvre sur l’image d’une femme résignée bien que toujours digne. Pénétrant le cœur d’histoires envoûtantes, une partie centrale découvre des figures antiques ou spirituelles aux personnalités fortes et fascinantes. Ces mythes féminins laissent progressivement apparaître un portrait beaucoup plus sombre, dernier volet du triptyque dans lequel la situation initiale se voit retournée : la femme trahie laisse place à l’amant éconduit, dont elle se joue et peut même conduire à la mort.


1re partie : Tempérance
Comtessa de Dia (fin XIIe-déb. XIIIe s.) : A chantar m’er de so qu’eu no volria [canso]
Bernart de Ventadorn (c. 1130/40-c. 1190/1200) : Can l’erba fresch’ [instrumental]
Anonyme : Santa Maria leva, Cantiga de Santa María, n° 320
Guillaume de Machaut (c. 1300-1377) : Honte, paour, doubtance de meffaire [ballade]
Anonyme : Pièce sans titre, f. 49 v. [instrumental], Codex Faenza (déb. XVe s.), Faenza – Biblioteca Comunale, MS 117
Guillaume Dufay (1397-1474) : La belle se siet au piet de la tour

2e partie : Charme
Anonyme : Santa Maria amar, Cantiga de Santa María, n° 7
Anonyme : Ave Maris Stella, Codex Faenza
Anonyme : Medée fu en amer veritable [ballade], Codex Chantilly (fin. XIVe/déb. XVe s.), Chantilly – Musée Condé, MS 564

3e partie : Tourment
Guillaume de Machaut : Phyton, le merveilleus serpent [ballade]
Anonyme : O Crudel Donna [madrigal], Codex Rossi (c. 1370), Roma – Biblioteca Apostolica Vaticana, MS Rossi 215 Anonyme : Ha, Fortune, trop as vers moy grant tort [ballade], Codex Chantilly
Anonyme : Isabella [estampie – instrumental], London – British Library, Add. 29987 (c. 1400)


Distribution :

Clémence Niclas, voix et flûtes à bec

Marie-Domitille Murez, harpe gothique

Louise Bouedo-Mallet, vièle à archet

Clément Stagnol, luth médiéval



Restez Connecté

Téléphone

05 53 08 69 81

Le lundi de 15h30 à 17h30,
Du mardi au vendredi
de 9h à 12h30
et de 13h30 à 17h30.

notre Adresse

11 place du Coderc, 24000 Périgueux

Nous Contacter